Texte sur Juan Navarro Baldeweg, 1992